skip to Main Content
News 22 02 FRc

Démocratie participative: les Bruxellois(es) peuvent améliorer la qualité de l’air en contribuant à une plateforme en ligne.

Tout au long de l’année, les citoyennes et citoyens Bruxelles ont l’opportunité de participer à la campagne “Bruxelles pour un air pur”. L’objectif de la campagne est de recueillir leurs opinions et leurs idées sur la manière d’améliorer la qualité de l’air à Bruxelles.

Le projet “Bruxelles pour un Air Pur”, financé par la Commission européenne, permet d’inclure les citoyens dans la production des politiques publiques sur la qualité de l’air à Bruxelles. Alain Maron, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale,  parrain de la campagne, appelle les citoyens à participer :

“Dites-nous ce que vous voulez changer à Bruxelles, ce que vous êtes prêts à faire pour changer d’air ici, à Bruxelles, et dans les autres villes européennes !”

Pour participer, Les bruxelloises et bruxellois sont invités à se rendre sur la plateforme de crowdsourcing du projet où un questionnaire en six étapes les attend.

CONTRIBUTEZ FR

Le projet se déroule en 4 phases:

  1. Jusqu’à la fin mars, chacun peut partager ses problèmes avec la qualité de l’air sur la plateforme.
  2. Entre avril et juin, les citoyens pourront proposer des solutions pour résoudre les problèmes les plus cités.
  3. Entre juillet et septembre, ils seront invités à voter pour leurs idées favorites
  4. Entre octobre et décembre, ils pourront formuler des propositions de politiques publiques sur la qualité de l’air à partir des solutions proposées.

Aux côtés du parrain Alain Maron, des citoyens ambassadeurs se sont engagés dans la diffusion de l’initiative. Ainsi Geoffrey Usé, Président du GRACQ – Les Cyclistes Quotidiens, ou  encore Rozina Spinnoy de Bids Belgium se sont engagés. D’autres citoyens de divers horizons tels que Martin Keim, Karin De Schepper et Pauline Dessard ont également décidé de promouvoir l’initiative. La campagne et la plateforme sont disponibles en français, néerlandais et anglais. Par ailleurs, la plateforme a été conçue de manière à être accessible au plus grand nombre.

L’initiative de participation citoyenne s’inscrit dans le cadre des projets DigiDEM et CODE Europe, qui recueillent les contributions des citoyens sur la qualité de l’air dans 10 pays européens différents à l’aide notamment du crowdsourcing. Le projet tire parti de la disponibilité de solutions technologiques pour solliciter “la sagesse de la foule” et ainsi répondre à des enjeux d’action publique par exemple.

 La participation de la population est primordiale dans ce processus pour permettre une véritable coproduction des politiques publiques environnementales entre citoyens et responsables politiques.

Plus d’informations ici.

 

Contact presse

Hendrik Nahr
Outreach and Network Manager
ECAS (European Citizen Action Service)
BeCentral, Kantersteen 10, 1000 Brussels
hendrik.nahr@ecas.org 

Anna van de Moosdijk
Campaign and Communications Assistant
ECAS (European Citizen Action Service)
BeCentral, Kantersteen 10, 1000 Brussels
anna.vandemoosdijk@ecas.org

Back To Top

Pin It on Pinterest

Share This